Skip to main content

Règles de Sécurité

Sur chaque meeting sur circuit, rencontrez nos moniteurs spécialistes Porsche. Prenez part au brieffing des pilotes. Gagnez confiance, accompagné, en découvrant le pilotage sur circuit à bord de votre voiture. Les pilotes vous guideront vers les comportements de Gentleman Driver.

RECOMMENDATIONS DE SECURITE:
Le Porsche Club Motorsport France promeut les nouveaux standards de sécurité en piste:
• Le pilote et son passager doivent porter un casque, boucler leurs ceintures de sécurité ou harnais.
• Le pilote et son passager doivent porter des pantalons longs et manches longues en coton. La combinaison de pilotage ignifugée homologuée est fortement recommandée, mais pas obligatoire. 
• Les gants ignifugés sont fortement recommandés, et deviennent obligatoires sur certains circuits.
• Les enfants de moins de 16 ans ou de moins de 150 cm ne sont pas autorisés à prendre place à bord des voitures.
• En cas de pluie, les feux de position doivent être allumés, le commissaire de piste pourra vous imposer de mettre vos feux de croisement lors de l'entrée en piste.
• Enfin Si votre auto est équipée d'un siège baquet et d'un harnais, équipez vous d'un Hans sans plus tarder.

Stand 21 France - fournisseur officiel du Porsche Club Motorsport France

1 - La voiture :

Sur une voiture en bon état et régulièrement suivie, il vous faudra, néanmoins, penser à bien vérifier votre niveau d’huile moteur avant, pendant et après votre séance de roulage.

D’autre part, pensez également à régler vos pressions de pneus « à chaud » en veillant à ne pas dépasser les valeurs maxis prescrites par les fabricants (voir nos moniteurs sur place pour plus d’infos).

2 - La voiture et vous :

Il est primordial que vous soyez installé à votre aise dans votre voiture tout en pouvant manœuvrer le plus efficacement possible.

Dans une voiture de tourisme, il est important de ne pas avoir les bras trop tendus, ni d’être trop « couché » et il faut pouvoir tourner rapidement le volant sans être gêné par ses jambes tout en pouvant bien actionner son pédalier.

Pour les voitures modernes, les possibilités de réglages du siège et de la colonne de direction permettent de trouver rapidement et de peaufiner votre « position idéale ».

Pour les plus anciennes, ces possibilités étant moindres (surtout au niveau de la colonne de direction), il sera judicieux d’apporter les modifications nécessaires en n’hésitant pas à changer certaines pièces de votre auto.

Par la suite, si vous persévérez, une modification de votre pédalier sera peut-être également nécessaire afin de vous faciliter les manœuvres de « pointe -pointe » ou de « talon -pointe ».

3 - La voiture, la piste et vous :

A cette étape, les maîtres –mots sont : « Plaisir et sécurité »

A ce titre, votre crochet d’attelage doit être mis en place à l’avant ou à l’arrière de votre véhicule.

Vous devez veiller à avoir et à offrir une excellente visibilité : vitres et pare –brise en bon état et propres, ainsi que rétroviseurs, essuie –glaces, feux, clignotants, etc…

Assurez-vous d’avoir bien compris la signification des drapeaux pouvant être mis en œuvre par les commissaires de piste.

Une fois votre ceinture attachée et que vous commencez à rouler, « hâtez vous avec lenteur » : respectez la vitesse dans les stands, soyez prudent dans la voie d’accélération, prenez le temps de faire ou de refaire connaissance avec la piste tout en faisant graduellement chauffer pneus, moteur et freins..

Le rythme augmentera alors naturellement, de lui –même et ce sera le moment de penser à ré –ajuster vos pressions de pneus (il faudra sûrement « en enlever »)

Juste avant la fin de votre séance de roulage, comme vous avez pris soin de faire « chauffer » votre voiture à son début, prenez soin de ne pas oublier de la faire « refroidir » avant de regagner les stands, notamment les freins et le moteur pour les voitures refroidies par air. Pour cela, faites au moins un tour de circuit à allure rapide mais sans trop solliciter les freins ni le moteur, afin de ventiler ces derniers au maximum (en cas de drapeau rouge, il faut rentrer directement au stand et cette manœuvre ne peut et ne doit malheureusement pas être effectuée).

Une fois dans les stands, pour stationner la voiture, évitez à tout prix de serrer le frein à main ! sous peine de porter à ébullition le liquide de frein…avec tous les désagréments que cela entraîne.

A la fin de la journée, avant de reprendre la route, n’oubliez pas de remettre vos pneus à la bonne pression, le camion Michelin étant à votre disposition à cet effet.

4 - La voiture, la piste, vous et les autres :

C’est très simple : « soyez des Gentlemen » et évitez les malentendus.

En premier lieu, c’est le pilote de la voiture qui rattrape qui est « responsable » du dépassement : il doit s’assurer qu’il pourra effectuer cette manœuvre avec le plus de sécurité possible tant pour lui que pour la voiture dépassée, même et surtout si pour cela il doit freiner et attendre un moment plus propice !

A charge au pilote de la voiture qui va se faire dépasser de faciliter au maximum cette manœuvre en évitant, et c’est le plus important, en évitant donc tout changement brusque de trajectoire !

Il est beaucoup plus instructif de laisser passer un pilote plus rapide et d’essayer ensuite de le suivre, ou tout au moins, de voir la manière dont il évolue, que de « sur –conduire » tant bien que mal pour tenter de rester devant lui…

De la même manière, si un pilote est plus rapide que vous dans les virages, mais que vous possédez une voiture plus puissante et donc plus rapide en ligne droite, de grâce, laissez le passer, ou s’il vous avait doublé, ne le redoublez pas !

Suivre Porsche Club Motorsport France